Le journal de 20 h de Catherine

Pour ce mercredi , je vais vous présenter l’avocat .

L’avocat, un fruit pour certains et un légume pour d’autres.

Ici en Guadeloupe, les avocats sont disproportionnés par rapport à la métropole. En effet comme vous pouvez le voir sur la photo, l’avocat que je viens de ramasser dans notre cour est beaucoup plus gros. Pour le consommer à point il ne faut pas le mettre au réfrigérateur mais le laisser sur le plan de travail et jamais le laisser en contact avec des agrumes qui le feraient pourrir rapidement.

Il sera mûr et bon à manger dès qu’il devient marron foncé avec l’intérieur qui reste bien vert. L’avocat ici est considéré comme un légume quand sa peau est verte et comme un fruit quand elle est marron car du coup l’intérieur est plus sucré. En métropole on trouve de plus en plus dans les rayons de cette variété d’avocat dont le goût est incomparable.

Je vous mets à la suite une petite recette à faire par exemple dans les savarins carrés de chez Guy Demarle ref FP 2102. Vous pouvez acheter 1 gros avocat si vous en trouvez pour la faire .

 

MOELLEUX A L’AVOCAT

Ingrédients:

  • 3 œufs
  • 100 g de sucre
  • 1 gros avocat ou 2 petits
  • 1 c à café de jus de citron
  • 40 g de poudre d’amandes
  • 5 g de farine
  •  1 sachet de levure chimique
  • 25 g de graine de pavot bleu si possible ou sinon du pavot normal.
  •  4 kiwis
  • 1 avocat
  • 100 g de sucre glace
  • 150 g de Philadelphia
  • 1 c à café de jus de citron

Préparation:

Poser les empreintes sur une plaque alu perforée et préchauffer le four t° 180°C.

Mettre l’avocat, et  le jus de citron dans le tornado puis réduire en purée.

Battre dans un cul de poule, les œufs, le sucre, la purée d’avocat, la poudre d’amande, la farine, la levure et les graine de pavot. Une fois qu’on obtient une pâte homogène, la répartir dans les empreintes. Poser la silpat par-dessus et mettre à cuire environ 20 minutes.

Pendant ce temps, écraser dans le tornado 2 kiwis et l’avocat avec une cuillère à café de jus de citron. Une fois cette purée obtenue, la mélanger avec le Philadelphia et le sucre glace et battre au fouet électrique afin d’obtenir une crème type chantilly. Réserver au réfrigérateur et ensuite une fois les gâteaux cuits démoulés et refroidis, y mettre à l’aide de la poche à douille, la crème dans le creux des empreintes. Puis couper en rondelles les 2 kiwis restants.

Les poser en décoration.

Déguster.

avocats-canva-blog

avocat,Guy Demarle, flexipan, Desserts, Fruits, Gâteaux

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer